Return to Le travail en train de se faire



Je voyage entre l’histoire des objets qui m’intéressent, les romans et essais trouvés chez C et les nouvelles sur internet qui me troublent et m’affolent. J est à l’hôpital encore une fois et encore une fois il se bat de tout son corps. De ce côté-ci de l’océan, j’essaie de convoquer toutes les présences possibles et inimaginables pour les lui envoyer, les lui transfuser à distance. Je reste collée à mon téléphone rose espérant de bonnes nouvelles. Les dessins qui prennent forme ici sont un peu plus sauvages que d’habitude.

 

‘On peut remonter à travers les couches de ses actes jusqu’à la dernière feuille pour y trouver la bonne limace qui rampe »

Djuna Barnes, Le bois de la nuit, p.104

 

‘Les sages disent que le souvenir des choses passées est tout ce que nous avons pour avenir. »

Djuna Barnes, Le bois de la nuit, p.105

 

«Ce que je veux, c’est être libre ! »

Berthe Morisot