Return to Le travail en train de se faire




« how do I keep this body for tomorrow »

 

« my therapist said, how you breathe is how you live »

 

Constance Strickland, Dear Nina, 2015, Film présenté au Cdex à l’UQAM dans le cadre de l’expo Subalternes.

 

Faire cette chose qui épuise mon corps. Pourquoi tout donner ? Pourquoi aller jusqu’au bout? Éternel retour : debout au bord du vide, les orteils repliés sur le bord, le corps légèrement penché vers l’avant, vertige, appel du fond. Pourquoi me fondre complètement dans les projets que je développe?

 

Je me retrouve debout de l’autre côté de la montagne, sereine. Le vernissage est passé et l’exposition en cours. Immense gratitude pour tous ceux et celles qui ont contribué à ce projet-fleuve. Je serai de retour dans l’exposition demain pour poursuivre le travail et attendre la visite. Prendre le pouls de ce que j’ai fait. Profiter et respirer mieux.