Return to Le travail en train de se faire



De retour à la bibliothèque. Je retombe dans mes livres.

Un carnet de dessins rassemble des copies et variations d’illustrations liées à l’obstétrique. Les pages sont fines, assez translucides pour laisser apparaître les marques au verso ou sur la page du dessous et j’en profite. Je fais baver les couleurs et calque les traits d’une page à l’autre. Mon livre sur l’obstétrique est plutôt brouillon, plutôt bouillon de sorcière que précis médical.

Plier les histoires les unes sur les autres pour m’en créer une nouvelle mais de quelle Histoire s’agit-il alors ?



Notes sur les images : en haut - Chaise obstétrique (Eucharius Rösslin, 1513), et chaise de Steilneset (Louise Bourgeois, 2011) ; en bas - Précis pour sages-femmes d'Eucharius Rösslin, croquis d'après un petit squelette de Mangeti (Theatrum Anatomicum, 1717) et croquis d'après les illustrations obstétriques de Kuwobara (Shimpen Sanko, 1821).