Return to Le travail en train de se faire


Croquis d'après De dissectione partium corporis (Charles Etienne), 1545

 

Passé la journée de vendredi à dessiner des systèmes nerveux en m’intéressant tout particulièrement aux jambes et à la région du bassin. Une illustration du Theatrum Anatomicum de Mangeti (1717) m’a particulièrement marquée, une image montrant l’os du bassin jusqu’aux pieds : le bassin est hyper schématisé, simplifié à l’extrême,  les jambes montrent les muscles sous tension puis, sous les genoux, la peau est repliée comme une chaussette et les jambes se terminent par des pieds soigneusement dessinés.Sur mon dessin, j’ai accentué le contraire…exagéré le bassin et les hanches par rapport aux pieds.

Étrange illustration qui, par son rendu, tranche avec les précédentes et les suivantes. En feuilletant les atlas, je me questionne sur le nombre d’artistes rassemblés par des projets de cette ampleur.

 

Croquis d'après le Theatrum Anatomicum (Mangeti), 1717

Vendredi soir, clac ! Faux mouvement et nerf coincé, le courant électrique part de la fesse et vibre jusqu’au talon. Mes dessins du jour semblent prémonitoires. S me traite de sorcière. G me suggère d’aller voir son ostéopathe qui, en une heure le lundi matin, me rééquilibre et me remet sur pied. Vraiment heureuse de cette visite, de rencontrer une personne qui ‘regarde’ le corps humain et tente de comprendre les aller retour entre charpente-fonctions internes et enveloppe externe, entre ce que l’on sent et ce que l’on voit.

 

« L'ostéopathe, horloger du corps, utilise ses mains de différentes façons pour établir un diagnostic ostéopathique et dispenser le traitement. Par différents tests de mobilité, tant au niveau articulaire (vertébral ou périphérique) qu'au niveau viscéral ou crânien, il évalue l'état des différents systèmes du corps humain. Il emploie, dans ce but, différents types de palpation qui lui permettront d'évaluer la forme, le volume, la consistance ou la tension et la position des structures évaluées. »

 

Modifiée légèrement, cette définition pourrait m’être destinée et référer au travail du dessin, particulièrement en lien avec le travail de résidence à Osler. Le dessin comme palpation pour évaluer la forme, le volume, la consistance, la tension et la position (composition) des structures !

 

Sinon, l’utilisation de l’aquarelle me manque. Hâte d’aller à l’atelier pour travailler à partir des croquis. Envie d’être à deux endroits en même temps.