CLAC - repolitiser le son de soi

Projet de résidence de co-production avec le 3e impérial, centre d'essai en art actuel, en collaboration avec le cégep de Granby et la Société d'histoire de la Haute-Yamaska,

Granby, Qc, 2016-2017

https://3e-imperial.org/artistes/caroline-boileau-0

 




 

CLAC est un projet d’art qui suscite une réflexion sur nos visions d’avenir, par un processus de collaboration et de création collective intergénérationnel qui implique la participation du département d’Arts et lettres du Cégep de Granby et de la Société d’histoire de la Haute-Yamaska. Le titre, CLAC (Comité local d’action citoyenne) – Repolitiser le son de soi, fait référence à une archive sur l’histoire de Granby qui relate l’existence du CLAF (Comité local d’action féminine) formé en 1975 à Granby, suite à l’Année internationale de la femme.

 

Le projet réunit deux générations autour d’une conversation sur différentes questions d’ordre communautaire, social et politique. Pourquoi, comment et où se rassembler dans l’espace public aujourd’hui ? Autour de quelles problématiques ? Comment former, assembler, entretenir et nourrir une communauté ? Comment évolue-t-elle dans le temps ? Commet ré-enchanter le monde ? Quoi et comment faire, pour la suite des choses ? Comment re-démocratiser la société ? Peut-on, par la création, re-politiser le son de soi ?

 

Alliant passé et futur par des actions bien ancrées au présent, ce projet se veut un point d’exploration dans la ville de Granby de ce que pourrait devenir cette communauté tant sur les plans culturel et artistique que dans ses grands enjeux sociétaux. Il consiste à réaliser une exploration historique et créative qui culminera par la présentation publique d’un Tableau vivant dans l’espace urbain et le dépôt d’un recueil d’Archives prospectives à l’automne 2017.

 

Ce projet est réalisé dans le contexte d’une résidence de coproduction en art infiltrant, de mars 2016 à septembre 2017, avec la participation du département d’Arts et lettres du Cégep de Granby et de la Société d’histoire de la Haute-Yamaska, et avec le soutien de la ville de Granby, via son programme Initiatives culturelles 2016.

 

Principales étapes du projet

 


Photo : Patrick Beaulieu, 2016


Printemps 2016 : Période de recherche à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska et rencontres avec les membres.

  

Automne 2016 : Projet CLAC intégré au cours L’art dans son milieu donné par Michèle LeBlanc au Cégep de Granby à l’automne 2017. À partir de protocoles de recherche préparés pour eux en lien avec des fonds d’archives de la région, les étudiants ont  été invités à réaliser un travail de recherche à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska, d’en dégager les points forts à réactiver dans la société actuelle et d’inventer des gestes, actions, des lieux à réactiver pour le futur.

 


Photo : Patrick Beaulieu, 2016

 

Automne 2016 : Rencontre au 3e impérial entre les membres de la société d’histoire et les étudiants du Cégep.

 


Photo : Patrick Beaulieu, 2016

 

7 décembre 2016 : PECHA KUCHA, présentation publique et performative des étudiants à l’auditorium du Cégep.

 


Photo : Caroline Boileau 2017 

 

Printemps 2017 :

Idéation pour le tableau vivant du samedi 30 septembre 2017, recherche et fabrication des éléments graphiques et sculpturaux

Demande de fermeture de la rue Principale pour la tenue du tableau vivant

Installation dans un local vacant de la rue Principale

 

Samedi 30 septembre 2017

Tableau vivant marquant la fin du projet CLAC et réunissant les différents partenaires du projet.

Dépôt des Archives prospectives (recueil rassemblant toutes les archives du projet, colligées sous forme de livre numérique et disponible gratuitement pour impression maison).